Cycle parentalité

Le cycle se compose de 10 ateliers. Il permet d’aborder la parentalité dans son ensemble. 

  1. Je décode et accompagne les émotions de mon bébé / enfant / ado
  2. J’active sa capacité de coopération pour  mettre mon enfant en action
  3. Je pose un cadre ferme et bienveillant
  4. Mes paroles et mon attitude au quotidien encouragent l’autonomie de mon enfant
  5. Je renforce mes progrès : analyse de pratique de parents
  6. Je renforce l’estime de soi de mon enfant
  7. Je libère mon enfant d’un rôle qui l’empêche de s’épanouir
  8. Je renforce mes progrès : analyse de pratique de parent
  9. Je renforce ma capacité à décoder les réactions émotionnelles de mon enfant
  10. Je renforce mes progrès : analyse de pratique de parents
Nous n'abordons pas de nouvelles notions lors des ateliers 5, 8 et 10. Nous analysons des situations de famille à travers l'ensemble des éclairages théoriques et outils que nous aurons vus.

Détails de chaque notion abordée

1- Je décode et accompagne les émotions de mon bébé / enfant / ado.

Votre enfant, petit ou grand, construit son identité propre à chaque fois qu’il exprime une émotion (colère, peur, joie, tristesse…), une envie, une pensée, un goût ou un dégoût… Il peut le faire maladroitement parfois : dans l’agressivité ou dans l’irrespect de l’autre. Ces comportements ne sont pas acceptables mais ce qu’il nous dit doit toujours être entendu. L’accueillir dans “ce qu’il nous dit”  est une manière de lui dire : je respecte qui tu es.
Il est entendu, il accède à ses ressources propres et trouve une solution. Je comprends ce que ressent mon enfant. Je l’aide à exprimer ses émotions et sentiments. Il trouve des solutions.

2- J'active sa capacité de coopération pour mettre mon enfant en action

Votre plus jeune a des besoins, votre grand qui rentre au collège en a d’autres. Les vôtres sont encore différents et tombent parfois aux oubliettes.

Identifier ses besoins de parents et d’adultes est important. C’est pour répondre à ces besoins que vous allez demander des choses à votre enfant (ranger ses chaussures dans l’entrée, sortir le chien…). Plusieurs actions parentales sont possibles pour mettre nos enfants en action. Je vous propose de les faire coopérer : ils ne ré-agissent pas mais agissent.

Un enfant qui prend sa part dans la vie de la maison en coopérant est un enfant qui est investi et respecté.

3- Je pose un cadre ferme et bienveillant

Punir suppose un contrôle extérieur qui se donne pour mission d’intervenir à chaque fois que la ligne blanche est franchie. Mais qu’en est-il alors en absence de ce tiers contrôleur ?

Et si le contrôleur était l’enfant lui-même ?

Votre enfant a la capacité de faire des choix et d’en assumer les conséquences. C’est un processus intérieur très important qui va lui permettre de se maîtriser et d’adapter son comportement. Le parent reste présent, il pose le cadre : le non négociable. Ainsi, la première personne qui a un pouvoir de changement est l’enfant lui-même.

Je pose un cadre ferme et bienveillant. Mon enfant est respecté et prend la responsabilité de ses actes.

4- Mes paroles et mon attitude au quotidien encouragent l'autonomie de mon enfant

Notre société demande de plus en plus à nos enfants d’être autonomes. Mais qu’est-ce que veut dire ? Et est-ce que ça se travaille ?

Accompagner son enfant sur le chemin de l’autonomie est possible dès le plus jeune âge. L’enfant fait donc des choses seul et plus important encore, il apprend à se connaître et à penser par lui-même. Ces nouvelles compétences apportent à l’enfant joie et fierté, des ingrédients importants pour renforcer l’estime de soi.

Mon enfant fait des choix, il les assume. Il prend des initiatives. Son sentiment de fierté grandit.

6- Je renforce l'estime de soi de mon enfant

L’estime de soi de votre bébé / enfant / ado est comme un jardin constitué de nombreuses graines de courage, patience, créativité, logique, habileté… Dans les premiers temps, papa, maman, papi, mamie, maîtresse … plantent les graines. Les plantes poussent et votre enfant sait qu’il a en lui : courage, patience, persévérance … Il va pourvoir les utiliser même quand papa, maman, papi, mamie, maîtresse ne sont pas là.

Mon enfant est unique. Je l’aide à prendre conscience de ses talents, compétences, qualités. Je lui permets de s’affirmer et d’être fier de qui il est.

7- Je libère mon enfant d’un rôle qui l’empêche de s’épanouir

A la naissance, nous possédons tous des traits qui définissent notre rapport au monde mais ils ne sont pas immuables. Si ces traits sont jugés, ils s’enracinent et deviennent notre « fichu caractère ». Respectés, ils évoluent au cours de la vie et nous rendent notre liberté d’être celui que nous désirons être.

Je prends conscience du rôle dans lequel mon enfant est enfermé. Je lui donne la possibilité d’être celui qu’il désire être.

9- J'affine l'analyse des réactions émotionnelles de mon enfant

Colère, peur, tristesse, amour, joie, honte sont des réactions émotionnelles. Elles sont utiles car elles ont toutes une fonction : elles nous disent ce dont nous avons besoin au moment précis où nous les ressentons. Ressentir l’émotion – l’accueillir – répondre au besoin s’ appelle la fluidité émotionnelle.

Mais parfois, l’enfant ressent une émotion qui n’est pas adaptée car il ne s’autorise pas à exprimer la véritable émotion. Cette émotion n’est pas saine. Elle n’aide pas l’enfant. Elle n’est donc pas à accueillir.

Au cours de cet atelier, nous apprendrons à analyser les réactions émotionnelles à accueillir ainsi que les comportements utiles pour l’enfant qui manque de fluidité émotionnelle.